En quoi consiste-t-elle ?

L’humidité qui remonte est une des formes d’humidité la plus répandue et elle concerne soit les vieilles constructions, soit celles plus récentes, quand le système d’isolement est manquant, inefficace ou endommagé. A cause de la capillarité, l’humidité remonte des fondations et se manifeste dans la zone basse des maçonneries. Le degré de remontée de l’humidité dépend de la présence d’eau dans le sous-sol, de la porosité et de la capacité d’absorption des matériaux de construction et des phénomènes atmosphériques et saisonniers. Pour cela, la hauteur de l’humidité peut augmenter dans les mois froids ou pluvieux même en l’absence d’évaporation.

Expliquons le phénomène

N’avez-vous jamais observé une éponge qui absorbe de l’eau ?

Le même principe vaut pour les différents matériaux de construction. La diffusion de l’eau à l’intérieur des matériaux de construction, est favorisée par une caractéristique particulière de chaque matériel, définie comme “la porosité”.

La porosité indique, en d’autres mots, la prédisposition d’un matériel à absorber l’eau qui parvient à s’infiltrer à l’intérieur en raison d’un phénomène physique connu comme “la capillarité”. Le diamètre des capillaires joue un rôle important dans la remontée du liquide : aux capillaires plus minces correspondra une remontée majeure et vice versa.

Comment la reconnaître

On peut remarquer dans les maçonneries, des auréoles d’humidité de hauteur variable, de quelques centimètres à quelques mètres, entraînant des dégradations et dégâts sur les enduits et les maçonneries mêmes, aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur.

Cependant il arrive parfois qu’on ne puisse la voir à l’intérieur, lorsque les murs sont doublés, ou à l’extérieur, lorsque les murs sont enduits de certains ciments.

Cette humidité n’est pas vraiment prise en compte lors de la restructuration d’un bâtiment.

Un autre type d’humidité important est l’humidité dite hygroscopique. Cette humidité provient de l’absorption de l’humidité de l’air par les sels présents à la surface de l’enduit. Ces sels mouillent naturellement l’enduit et favorise sa dégradation. Les sels sont transportés du sous-sol dans votre maison par les remontées capillaires.


Sur le schéma ci-dessus vous avez un agrandissement du phénomène de cristallisation des sels dans le système capillaire du mur.
Lorsque l’isolation horizontale est manquante dans les constructions modernes il est difficile de dire si l’humidité vient d’une erreur de mise en œuvre des matériaux ou si cela provient des remontées capillaires. En effet les matériaux, en cas d’absence de protection horizontale vont absorber l’humidité du sol.